CROA du 18 janvier 2017

 

Chers amis, voici mon petit CROA de la soirée d'hier à Giraumont :

 

La météo étant prometteuse, je vous ai donc, comme à mon habitude, envoyé une invitation sur WhatsApp. Ayant reçu pas mal de réponses enthousiastes, je me suis donc préparé dans l'après-midi.

 

J'ai commencé par mettre à contribution Matthieu, mon petit garçon de 7 ans, qui a très bien tenu l'équerre qui m'a permise de placer une nouvelle queue d’aronde sur mon tube afin d'y ajouter un « Red Dot ». Je pensais que cela resterait un gadget, mais finalement cela nous a bien servi hier soir.

Puis j'ai mis sous tension ma monture pour quelques essais. C'était la première fois que j'allais la sortir. Vous avez d'ailleurs reçu la petite vidéo de cet essai.

 

Ensuite, je me suis rendu sur « Stellarium » afin de noter quels seraient les beaux objets à observer plus tard.

 

Nous avions rendez-vous à 18h30 avec Aurélien sur le site que nous connaissons bien tous les deux pour commencer pas trop tard. Aurélien m'a offert à cette occasion un très beau masque « Bahtinov » fait de ces mains adapté à mon tube de 250 et je l'en remercie.

Arrivé un peu en avance, j'ai commencé à m'installer. J'avais envisagé effectuer une mise en station équatoriale. N'ayant pas encore fait l'achat d'un booster, ce n'était pas très pratique puisque j'étais collé à la voiture, le câble d'alimentation étant assez court. Après plusieurs essais infructueux, il va falloir que je m'améliore, j'ai décidé de placer la monture en mode azimutal. Beaucoup plus simple.

C'est là qu'Aurélien est arrivé. Après avoir aligné le télescope avec les viseurs, nous avons effectué ensemble l'alignement de la monture grâce aux deux étoiles Rigel et Véga. C'est là aussi que le Red Dot a été utile.

 

C'est parti. Nous avons commencé par pointer Vénus très visible à l'ouest et cela nous a permis de faire la mise au point de l'oculaire. Je ne possède, à l'heure actuelle, que d'un seul oculaire LET 28 mm de moyenne facture. (Petit message subliminal, mon anniversaire c'est le 9 juin).

Bien sûr nous avons ensuite orienté ma belle machine vers Orion M42, puis ce fut le tour d'Andromède M31 et les Pléiades M45. Nous avons pointé M33 la galaxie du triangle, mais il fallait de bons yeux pour voir quelque chose. A chaque fois la monture s'orientait presque parfaitement vers sa cible. Elle apparaissait toujours dans l'oculaire, nous n'avions qu'à la recentrer très légèrement grâce à la raquette. En revanche, la taille très courte du câble d'alimentation nous a occasionné quelques gênes. Je rappelle que la voiture était juste à côté de la monture.

 

Heureusement, Marc est arrivé à ce moment là et nous avons pu installer le booster du club qu'il avait emporté et j'ai pu reculer la voiture. C'était bien plus confortable. C'est décidé, je vais chez Norauto cet après-midi.

 

Marc a voulu faire quelques essais avec son appareil photo. Nous avons donc installé le réducteur 50,8->31,75 puis l'appareil lui-même. Direction Vénus une nouvelle fois. Mais la planète brille beaucoup. Il vaut mieux utiliser une webcam pour le planétaire ou bien disposer de filtres adaptés. Malheureusement, après quelques tentatives le froid a eu raison de la batterie de l'appareil photo.

Qu'à cela ne tienne Marc avait emporté l'oculaire Télévue de 41 mm du club et nous avons redécouvert le ciel avec cet oculaire d'excellente qualité. En collant l'oeil très proche de l'oculaire et grâce au champ immense de l'instrument nous avions l'impression de nous prendre pour mon collègue Thomas Pesquet et de flotter au milieu de ces amas et galaxies.

C'est Jacques qui est arrivé par la suite et a installé son télescope sur sa monture NEQ6. Notre petit camp d'astronomie avait fière allure.

 

Grâce au 41 mm et à mon escabeau (ne l'oublions pas celui-là) le double amas NGC884, l'amas en forme de cœur M50 et les Galaxies M81 et M82 sur les conseils de Philou (merci à toi), se sont révélés à nos yeux émerveillés.

Marc Pellet est arrivé en dernier et nous en avons profité pour refaire un petit tour du ciel avec lui. Quelques amas M36, M35, l'amas spiral M34 et l'amas étoile de mer M38. Par curiosité, j'ai voulu pointer le télescope sur Uranus. La monture a obéi et miracle, nous avons découvert un petit point bleu au centre de l'oculaire.

 

J'ai aussi essayé quelques étoiles doubles mais le grossissement du 41 mm (29X) n'était pas suffisant pour obtenir un bon pouvoir séparateur.

 

Pour finir la soirée, nous avons laissé le télescope choisir lui-même ces cibles grâce au mode « Deep Sky Tour ». Connaissiez-vous la nébuleuse du Cône et l'amas de l'Arbre de Noël ?

Tout le monde m'a aidé pour remballer, c'est donc allé très vite et après 3 heures et demie d'observations pour moi, je suis rentré à la maison pour prendre une douche bouillante.

 

Merci à tous pour cette excellente soirée et à vendredi pour la soirée au collège de Lassigny.

 

Simon-Pierre.



Réagir


CAPTCHA