DSS + GIMP

  • Simon-Pierre M Il y a 1 an
    Deep sky stacker

    Enregistrement/Empilement :
    Importer les fichiers image, dark, flat et offset.
    Cocher tout.

    Enregistrer les images cochés.
    Onglet Actions :
    Cocher: Détection automatique des pixels chauds.
    Garder les 100% meilleures images pour l'empilement.
    Onglet Avancé :
    Seuil de détection des étoiles à 20%.

    Cliquer sur : OK.

    Création d'une image Master Offset, d'une image Master Dark et d'une image Master Flat.

    FWHM : vérifier les valeurs. Plus elles sont faibles meilleure sera l'image. 2 excellent, moins bon à partir de 5. Vérifier l'écart type. 30% max. Ex : si FWHM moyen = 4 supprimer les images au delà de 6.

    Réglages : Options :

    Paramètres d'empilement :
    Résultat : normal
    Image : médiane
    Dark : Médiane
    Cocher : suppression des pixels chauds, optimisation des darks, suppression des mauvaises colonnes
    Kappa : 2.00
    Nombre d'itération : 5

    Flats : Kappa-Sigma clipping Médiane

    Offset/Biass : Kappa-Sigma clipping Médiane

    Alignement : auto

    Cosmetique : Détecter et nettoyer les pixels froids résiduels

    Paramètres RAW :
    1.0000
    1.0000
    1.0000
    Balance des blancs appareil photo
    Interpolation : bilinéaire
    Fixer le point noir à 0

    Paramètres RAW/FITS
    Choisir le modèle de l'appareil photo (pour moi Canon EOS 1100D)

    Empiler les image cochées.

    Après l'empilement :
    Aligner les couleurs RVB
    Régler la saturation entre 10 et 15%.

    Poursuivre sur GIMP

    GIMP

    Dans fichier ouvrir l'image créée avec DSS.

    Commencer par dupliquer le calque pour revenir en arrière plus facilement.

    Dans couleurs : on peut utiliser quelques modes auto :
    Balance des blancs (oui mais pas toujours)
    Renforcer les couleurs (là non plus pas toujours)
    Renforcer les contrastes

    Ensuite, il faut régler courbes et niveaux pour faire ressortir l'objet.

    Dans couleurs :
    Dans « courbes », on étire les tons noirs sans trop étirer étirer les tons clairs pour ne pas saturer les étoiles.
    Dans « niveaux » on amène le curseur noir au pied de l'histogramme (sans toucher au curseur blanc), on peut le faire pour les trois couches R, V, B , cela à pour effet d'équilibrer les couleurs en même temps.
    Puis on alterne ce procédé jusqu'à l'apparition de "peignes" ou "stries" dans l'histogramme : c'est signe qu'il ne faut pas aller plus loin.
    On peut terminer avec une courbe "en forme de s" augmenter le contraste entre l'objet et le FDC.

    Ensuite on peut essayer d'accentuer les détails de l'objet avec de filtres présents dans gimp (pour photoshop filtres accentuation, netteté optimisée ou passe haut sont sympa). On peut aussi jouer avec la puissance du filtre via l’icône "opacité" qui se trouve au dessus des calques.

    Après ça, il faut essayer de lisser le FDC. Une méthode parmi d'autre est d'appliquer un flou gaussien de 2 à 4 pixels (selon la focale de l'instrument).

    Pour faire les choses correctement il faut appliquer l'accentuation sur les zones claires et le flou gaussien sur les zones sombres uniquement, c'est la qu'intervient l'usage des masques de fusion pour gimp on doit pouvoir le faire, voir le lien ci-dessous:

    http://astrojp.pagesperso-orange.fr/les-bases/masque-de-calque.html

    Enfin, teinte saturation et balance des couleurs.

    Pour aller beaucoup plus loin, par exemple : 
    -création d'un calque étoiles pour éviter d'appliquer les accentuations sur les étoiles.
    -création de 2 calques différents : un calque couleur et un calque luminance, de façon à traiter les deux différemment comme pour une image LRVB....
    -contrôler la luminosité de l'objet et du FDC via la méthode point blanc/point noir (voir le lien ci-dessous)
    https://www.youtube.com/v/QFScQzsVT84

Vous ne possedez pas les droits nécessaire à l'ajout d'un commentaire sur le forum.
Veuillez vous connecter à l'espace membre ou vous inscrire directement en suivant le lien ci-dessous.

Inscription

<< Retour aux sujets