Le ciel du mois de septembre 2018

  • Simon-Pierre M Il y a 8 jours
    Voici, l'arrivée de l'automne astronomique dans notre hémisphère. L'équinoxe (le 23 septembre) annonce des nuits plus longues que les jours. C'est moyen pour le moral, mais c'est bon pour les astronomes. A la mi-septembre vers minuit, en direction du sud, Capricorne, Verseau, Poisson Austral, Petit cheval et Dauphin campent au méridien, tandis que Deneb, l'étoile principale du Cygne, culmine au zénith.

     

    Le triangle d'automne remplace tout doucement le majestueux triangle d'été. Moins connu que ce dernier, on l'appelle également: Triangle des nuits d'automne. C'est un astérisme à cheval sur l'équateur céleste, formé par trois étoiles relativement brillantes. Elles ont toutes les trois une magnitude très voisine de 2. Ce sont:

    - Hamal de la constellation du Bélier.
    - Diphda de la constellation de la Baleine.
    - Alphératz de la constellation d'Andromède. Cette dernière est facile à trouver car elle occupe l'un des quatre sommets du Grand carré de Pégase.

     

    C'est le triangle le moins marqué des quatre saisons.

    Ce mois commence très fort, car dès le premier septembre, je vous invite à observer une pluie d'étoiles filantes: les Alpha Aurigides. Elle tire son nom de la constellation d'où provient l'essaim: la constellation du Cocher qui, en latin, se dit Auriga.

     

    C'est en 1935 que cet essaim fut identifié. Il est associé à la comète Kiess 1911 II, qui passe près du Soleil tous les deux siècles, et qui fut découverte par l'astronome américain Carl Clarence Kiess le 16 juillet 1911.

    Les météores zèbrent le ciel à la vitesse de 66 km/s. Ils sont donc très rapides, mais peu nombreux avec un taux horaire de 6.

    Pour les les jeunes astronomes en herbe, le club Repères organise un stage première étoile. Profitez-en pour vous inscrire. 

    Le 3 septembre, ce sera le dernier quartier de Lune.

    Le 7 septembre, Neptune sera en opposition avec le Soleil. C'est le moment d'essayer de découvrir ce petit astre bleu dans vos oculaires.
    Ça tombe bien puisque c’est une soirée réunion/observation au club ANDROMÈDE.

    Le 8 septembre journée « Rencontre «  au club Repères. Venez nombreux.

    Le 9 septembre, jour de nouvelle Lune, on remet ça avec une nouvelle pluie d'étoiles filantes: Les Perséides de septembre. Aussi connue sous le nom de "Larmes de Saint-Laurent", elles tirent leurs noms de Perseides de la constellation de Persée d'où semble provenir l'essaim. Ce sont une des plus anciennes pluies de météorites recensées. Les premiers rapports datent de l'an 36 en Chine et de l'an 811 en Europe. Attendons-nous à 5 météores par heure au zénith.

    En ces périodes sans Lune, je vous conseille de profiter de la Nébuleuse de la Lyre, M57. Recherchez également la nébuleuse Clignotante NGC6826 qui est également une nébuleuse planétaire située dans la nébuleuse du Cygne. Et puisque l'hiver s'approche, pourquoi ne pas découvrir la boule de neige bleue NGC7662 située à 5600 AL dans la constellation d'Andromède ?

     

    Le 17 septembre c'est le premier quartier. La Lune commence à bien éclairer nos nuits et sa pollution lumineuse va nous gêner dans l'observation du ciel profond. Alors, pourquoi ne pas observer encore Mars qui aura atteint son périhélie la veille? Saturne sera encore observable juste à côté de la Lune.

     

    Le 19 septembre, Mars et la Lune se croiseront entre le Sagittaire et le Capricorne, espérons que la collision puisse être évité !

    Deuxième soirée réunion/observation au club ANDROMÈDE le 21 septembre à 21h.

    Le 23 septembre, c'est l'équinoxe d'automne et le lendemain, Vénus atteindra son éclat maximum avec une magnitude de -4,6. Il faudra bien ça pour contrer la forte luminosité de la pleine Lune le 25 septembre. Profitons de ces périodes pour retrouver l'observation planétaire qui apporte également beaucoup de plaisir.



    Enfin, le 29 septembre le club Repères organise un stage deuxième étoile à Rouvroy-les-Merles. C’est l’occasion pour approfondir vos connaissances en astronomie. 

    Repérez facilement les principales étoiles et planètes, et observez que tout le ciel semble tourner autour de l' étoile polaire ! Ainsi, les astres se lèvent et se couchent, et l'aspect du ciel change au long de la nuit...

    Utilisation dehors : imprimez cette carte et placez-la au dessus de votre tête, le repère "Horizon NORD" vers le nord. Comparez au ciel observé !


Vous ne possedez pas les droits nécessaire à l'ajout d'un commentaire sur le forum.
Veuillez vous connecter à l'espace membre ou vous inscrire directement en suivant le lien ci-dessous.

Inscription

<< Retour aux sujets