CROA du 20 avril 2018

Je n’ai pas la plume aussi facile que Simon-Pierre mais je vais quand même essayer de faire ce CROA pour retracer cette journée de vendredi au collège de Lassigny.

Le collège nous a accueilli dans ses locaux avec une parfaite organisation et je les en remercie.

En fonction du programme de Marc, j’ai chargé mon C11 et tout ce qui va avec, alim batterie et alim 220V (en cas où), ordinateur et caméra.

Question météo aucun souci, la soirée promettait d’être belle, le soleil régnait en maître.

Le programme de l’après midi était l’observation du soleil avec comme instrument le Coronado et le télescope de Jean-Pierre équipé d’un filtre solaire « très fatigué ».

De ce fait Jacques et Jean-Pierre furent fort occupés auprès de ces jeunes collégiens avides d’approfondir leurs connaissances en astronomie.

Heureusement à 16h30 le soleil implacable nous a tous fait mettre à l’abri dans l’établissement scolaire.

Notre repas fut pris à 19h chez Marc. Ce fut pour moi l’occasion de connaître sa petite famille en les remerciant au passage de leur accueil bien sympathique malgré leur emploi du temps très chargé ce weekend-ci.

La soirée débuta vers 20h, le temps de réinstaller tous les télescopes, nous attendions avec impatience la tombée de la nuit.

Ma cible ce soir était la Lune, les conditions d’observations me semblaient optimum et la suite allait me donner raison.

​En attendant, Marc et Mélanie ont présenté des ateliers. Ceux de Marc étaient centrés autour de la Lune (phases, cratères,...) et ceux de Mélanie réalisés par ses élèves.

​Nous saluames également au passage Mr le Maire de Lassigny, le Principal du Collège ainsi qu'une journaliste du Courrier Picard.

Il fallait attendre 21h30 pour commencer à apprécier les reliefs de la Lune et je n’ai pas souvenance d’avoir vu autant de détails que ce soir-ci, peut-être en raison de mon nouvel oculaire de 8,8 mm ?  Aucune turbulence, l’image était stable. Nette, impressionnant !

Beaucoup de jeunes et de moins jeunes sont venus observer avec des réactions diverses qui prouvaient leurs étonnements à voir autant de détails à travers un télescope.

J’ai installé ensuite ma caméra couleur avec une vision directe sur l’ordi, malgré la convivialité de cette installation cela reste du 2D et ce soir ma préférence allait vers l’observation à l’oculaire.

​Nous montrâmes également quelques objets du ciel profond, tels que le double amas de Persée, l'amas d'Hercule, mais l'humidité montante, la hauteur des bâtiments et l'éclairage parasite du gymnase ont fortement limité les observations. Nous compensames par la diffusion de quelques uns de nos clichés photographiques !

La soirée s’est terminée vers minuit.

Merci au club Andromède qui m’a permis de passer cette agréable journée en sa compagnie.  

 

Amateur passionné d'astronomie depuis 1976 lorsque j'ai pris connaissance du journal "Ciel et Espace" de Pierre Bourge ; ma pratique de l'astronomie fut loin d’être régulière et assidue ; souvent déçu par notre climat mais toujours passionné quand l'occasion se présente.

 

Bien Amicalement,

 

Jacques Appert

 

 


Les réactions

Avatar Simon-Pierre Maîtrehenry

Merci pour ce très sympathique CROA. En lisant ces lignes, on ressent bien l’ambiance de la journée.

Vielle d’à peine quelques jours la Lune devait effectivement présenter de beaux contrastes. Eh, oui, avec ce beau temps, rare en Picardie, c’était l’occasion de tester ce nouvel oculaire sur l’astre Sélène. 

Attention, quand un filtre solaire est « fatigué » il faut le changer. Les risques sur la rétine sont trop importants pour faire l’impasse. Il existe des feuilles « Astro Solar» dont le coût est limité et on peut très facilement fabriquer un filtre très efficace avec ce produit. 

Le 24-04-2018 à 03:48:07

Avatar Simon-Pierre Maîtrehenry

Merci pour ce très sympathique CROA. En lisant ces lignes, on ressent bien l’ambiance de la journée.

Vielle d’à peine quelques jours la Lune devait effectivement présenter de beaux contrastes. Eh, oui, avec ce beau temps, rare en Picardie, c’était l’occasion de tester ce nouvel oculaire sur l’astre Sélène. 

Attention, quand un filtre solaire est « fatigué » il faut le changer. Les risques sur la rétine sont trop importants pour faire l’impasse. Il existe des feuilles « Astro Solar» dont le coût est limité et on peut très facilement fabriquer un filtre très efficace avec ce produit. 

Le 24-04-2018 à 03:48:43

Avatar Simon-Pierre Maîtrehenry

Merci pour ce très sympathique CROA. En lisant ces lignes, on ressent bien l’ambiance de la journée.

Vielle d’à peine quelques jours la Lune devait effectivement présenter de beaux contrastes. Eh, oui, avec ce beau temps, rare en Picardie, c’était l’occasion de tester ce nouvel oculaire sur l’astre Sélène. 

Attention, quand un filtre solaire est « fatigué » il faut le changer. Les risques sur la rétine sont trop importants pour faire l’impasse. Il existe des feuilles « Astro Solar» dont le coût est limité et on peut très facilement fabriquer un filtre très efficace avec ce produit. 

Le 24-04-2018 à 03:49:15

Avatar Simon-Pierre Maîtrehenry

Merci pour ce très sympathique CROA. En lisant ces lignes, on ressent bien l’ambiance de la journée.

Vielle d’à peine quelques jours la Lune devait effectivement présenter de beaux contrastes. Eh, oui, avec ce beau temps, rare en Picardie, c’était l’occasion de tester ce nouvel oculaire sur l’astre Sélène. 

Attention, quand un filtre solaire est « fatigué » il faut le changer. Les risques sur la rétine sont trop importants pour faire l’impasse. Il existe des feuilles « Astro Solar» dont le coût est limité et on peut très facilement fabriquer un filtre très efficace avec ce produit. 

Le 24-04-2018 à 03:49:45

Réagir


CAPTCHA